Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Philippines: Un écrivain musulman sauve 64 chrétiens des islamistes

Publié le par PERSCH Emmanuel

L'homme a joué de sa notoriété pour déjouer la méfiance des terroristes

L'homme a joué de sa notoriété pour déjouer la méfiance des terroristes

Le 2 juin nous vous partagions la situation tragique de la ville de Marawi, dans le sud des Philippines en proie à une incursion de djihadistes affiliés à l'état islamique et cherchant à exterminer tous les chrétiens y résidant.

voir : un groupe islamiste traque les chrétiens dans le sud des Philippines

Aux dernières nouvelles, la ville s'est presque entièrement vidée de ses 200000 habitants (chrétiens comme musulmans) , laissant des quartiers entiers peuplés uniquement de chiens errants et de combattants embusqués. La situation est toujours critiques, les  djihadistes étant très bien préparés pour le combat. L'armée progresse mais très lentement.

La mairie a péniblement été libérée et l’armée est parvenue à reprendre certains des ponts mais en payant le prix fort : samedi 10 juin, 13 soldats étaient tués au front.
Selon Manille, 202 assaillants ont trouvé la mort, ainsi que 26 civils et 58 soldats. Mais, selon la presse locale, les familles d’une cinquantaine de policiers seraient sans nouvelles d’eux depuis trois semaines. Faute de budget, les soldats philippins n’ont pas de gilets pare-balles. Leur terrain historique, c’est la jungle dans laquelle ils ont traqué, pendant des années, les guérillas communistes et musulmanes séparatistes. Le combat urbain leur est étranger, ce qui complique considérablement leur tâche.
 
Nous voulons particulièrement saluer l'acte de bravoure de Noor Lucman. Cet écrivain musulman et ancien politicien reconnu a choisi de protéger des attaques de Daesh des ouvriers venus à Marawi pour réaliser des travaux.

L’écrivain a déclaré dans une interview accordée à Ruptly TV que «lorsque Daesh est venu, les terroristes m’ont reconnu. Ils ont fait preuve de respect lorsque je leur ai demandé de partir». Il a ajouté «qu’ils ne savaient pas que je cachais des chrétiens. S’ils avaient su qu’il y avait des chrétiens dans ma maison, ils les auraient tous décapités et exécutés.»

Les chrétiens ont, par la suite, pu être évacués dans une zone sécurisée de la capitale. Le 3 juin, plus de 160 autres personnes ont pu être secourues, chrétiens et musulmans confondus. Cependant, des civils restent piégés au milieu des combats.

Rappelons-nous dans le même registre de Salah Farah, un kenyan musulman qui a payé de sa vie un acte de bravoure qui a permis à un groupe de chrétiens d'échapper à la mort .

voir : Hommage : Salah Farah, le musulman kényan mort pour sauver la vie de chrétiens

 

sources : http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2017/06/14/aux-philippines-les-djihadistes-defient-l-armee_5144544_3216.html

http://www.evangeliques.info/articles/2017/06/16/philippines-un-ecrivain-musulman-sauve-64-chretiens-des-islamistes-16794.html

 

Commenter cet article